La Norvège ne veut pas des réfugiés passés par la Russie

Où l’on voit que la notion de pays tiers sûr est un moyen pour les Etats de ne pas respecter leurs obligations au titre de la Convention de Genève de 1951. Au prétexte que la Russie serait un pays sûr pour les demandeurs d’asile qui pourraient donc y trouver asile – ce qui déroutera plus d’un observateur – la Norvège ne serait pas tenue de connaître des demandes de protection internationale formulées par ceux-ci sur son territoire, même en procédure accélérée. L’Europe a peur et ce n’est pas seulement l’espace Schengen qui est en danger (la Norvège n’en est pas membre mais y est seulement associée), c’est la convention de Genève relative au Statut des réfugiés.

Source : La Norvège ne veut pas des réfugiés passés par la Russie – Europe – RFI


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s