Effets-frontières en Méditerranée : contrôles et violences. Nouveau numéro de la revue Cultures & Conflits

« En un quart de siècle, le renforcement du contrôle de la frontière sud de l’Union européenne, bordure de l’espace de libre circulation pour les Européens, a fait de l’espace méditerranéen une fosse commune, ou une zone de confinement, pour ceux qui tentent de migrer en Europe sans avoir les moyens de le faire de façon régulière. En mettant l’accent sur l’idée d’effets-frontières, ce numéro de la revue Cultures & Conflits s’intéresse aux effets in situ de la « frontiérisation » européenne en Méditerranée. Il propose de revenir sur la généalogie de la violence à/par la frontière. Il analyse les effets anthropologiques du renforcement frontalier – sur les migrants, sur les habitants des lieux frontières, sur les sites frontières, sur les représentations de l’altérité et de l’identité aussi ».

Source : 99-100 Effets-frontières en Méditerranée : contrôles et violences


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.