L’EI et le trafic de migrants : une fausse piste

Alors que le nombre de migrants et de réfugiés qui arrivent en Italie par bateau depuis la Libye continue d’augmenter, le gouvernement italien a annoncé qu’il enquêtait sur l’implication présumée de l’État islamique (EI) autoproclamé dans le trafic de personnes en Libye. On peut toutefois se demander si le gouvernement italien, qui affiche un bilan douteux en matière de coopération avec la Libye sur les affaires de migration, devrait être applaudi pour avoir tiré la sonnette d’alarme au sujet d’un lien possible entre l’EI et le trafic de personnes ou s’il devrait être traité avec suspicion vu son intérêt à empêcher les arrivées par bateau sur son territoire.

Source : IRIN | L’EI et le trafic de migrants : une fausse piste


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.