Calais: sgombero della jungle. ottobre 2016

Un reportage en images des jours qui précèdent et suivent  l’opération de « démantèlement » du campement de Calais

« Les photos racontent l’attente des jours précédant l’évacuation. Les queues, avant un destin incertain dans des centres d’accueil dispersés sur tout le territoire français. Depuis des mois les nuits de guérilla et les pluies de lacrymos sur la jungle, qui déclenchent l’exaspération de ses habitants. Le système de «sélection»: entre adultes et mineurs, entre qui a le droit et qui ne l’aurait pas. Les bracelets. L’identification. Et puis les incendies, allumés par les migrants, mais sans doute aussi résultat d’une stratégie qui voulait que l’expulsion rapide de la jungle apparaisse comme un succès électoral. Enfin, les ruines, les cendres. Les migrants qui errent à travers les décombres de ce qui a été leur lieu de vie. Des centaines de migrants, dont beaucoup de mineurs, laissé sur le carreau, obligés à dormir dans le froid les jours suivants, avec un future incertaine.  Le 27 octobre à 13h le gouvernement annonce la fin de la jungle. Tandis que des dizaines de camionnettes partent vers les rues de Calais pour une véritable « chasse au migrant ». Controles. Risque OQTF et centres de rétention, vidés pour l’occasion. »

Source : https://www.flickr.com/photos/saraprestianni/sets/72157674710815170

1

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.