Réfugiés, un marché sous influence

Avec près de 66 millions de réfugiés recensés fn 2016 autant que la population française le nombre des mi grants dans le monde a été multiplié par 6 en moins de 10 ans. Pour répondre à cette urgence humanitaire mondiale le modèle de la «ville camp» s’est imposé comme l’unique solution.

De tentes de containers au milieu du désert ou accolés aux frontières les camps se multiplient aux marges du monde. Leur caractère d’exception a laissé la place à un système durable et à un marché lucratif. Qui les met en place ? Pourquoi ces camps prolifèrent-ils et pourquoi perdurent-ils ? Est-ce la seule solution d’une politique

migratoire qui semble si diffcile à défnir ?

A qui proftent-ils vraiment ? Ce flm est une investigation au cœur d’un monde invisible : le business des camps. Un véritable marché dans lequel organisations internationales Etats-Nations et investisseurs privés trouvent leur compte. Depuis le plus grand camp de réfugiés au monde à Dadaab au milieu du désert kenyan au camp de Zaatari en Jordanie où les dernières technologies de reconnaissance biométriques sont testées directement sur les réfugiés en passant par les stands du premier sommet mondial de l’humanitaire à Istanbul où sont vendus des camps en kit jusqu’aux bureaux du Haut Commissariat des Réfugiés à Genève ce film est une mise au jour des mécanismes de ce phénomène majeur: « l’encampement du monde »

 

Le 17 décembre à 23h55 sur France 5

Un film de Nicolas Autheman et Delphine Prunault 

Sur une idée originale de Noël Mamère 

En collaboration avec Michel Agier

 

CP_Refugies


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s