Contrôles et hospitalités. Vers des politiques migratoires qui renforcent la démocratie contemporaine

Le colloque interroge le droit et les politiques relatives aux migrations internationales au regard de l’évolution des démocraties contemporaines. Selon le titre, sont mis sur le même pied contrôles et hospitalités afin de démontrer la nécessité de dépasser une logique d’opposition, de confrontation entre ces concepts. Comme pour la dialectique entre souverainetés et droits de l’homme, il convient d’explorer les voies possibles de conciliation entre contrôles et hospitalités. Ce colloque constitue le symposium de la Chaire Francqui International Professor décernée au professeur François Crépeau.

Date : 04 mai 2018,  9.00-18.00

Prix : 85 € (étudiants 10 €)

Lieu : Bruxelles, Université Saint-Louis

Contact

cedie@uclouvain.be

English version here

François Crépeau (McGill, Canada)

Titulaire de la chaire Hans & Tamar Oppenheimer en droit international public à la faculté de droit de l’université McGill, rapporteur spécial des Nations unies sur les droits de l’homme des migrants de 2011 à 2017, est à l’université catholique de Louvain de janvier à juin 2018 dans le cadre d’une Chaire Francqui International Professor en sciences humaines, organisée en collaboration par sept universités belges (UCLouvain, KULeuven, UAntwerpen, UGent, ULiège, USt-Louis Bruxelles, ULBruxelles). Il est accueilli au Centre Charles De Visscher pour le droit international et européen (CeDIE) au sein de l’Équipe droits européens et migrations (EDEM).

Renseignements pratiques

Inscription requise : ci-dessous.

85 euros comprenant les pauses café et le lunch de midi.

10 euros (sans lunch) pour les étudiants.

Langues : français et anglais.

Programme

9.00   Accueil

9.30  Ouverture

Présidence : Jean-Yves Carlier, professeur, UCL.

  • Pierre Jadoul, recteur de l’université Saint Louis Bruxelles. (FR)
  • Dana Samson, prorectrice à l’international, UCL. (EN)

9.45   Envoi

  • Paul Lagarde, professeur émérite Paris 1 Sorbonne. (FR)

10.00 Le contrôle des frontières

  • Francesco Maiani, professeur associé, université de Lausanne. (EN)
  • László Trócsányi, professeur, université de Szeged, ministre de la Justice, Hongrie. (FR)

11.00 Pause

11.30 Le contrôle des risques

Présidence : Patrick Wautelet, professeur, ULg.

  • Didier Bigo, professeur, King’s College, London et Sciences Po, Paris. (FR)
  • Christiane Höhn, conseillère principale du Coordinateur pour la lutte contre le terrorisme de l’Union européenne. (EN)

12.30 Libres propos : qui contrôle quoi ?

  • Jean-Sylvestre Bergé, professeur, Université de Lyon, Institut universitaire de France. (FR)

12.45 Déjeuner

ATELIERS : Gestions de la migration et de l’hospitalité

14.00 Exposés introductifs           14.30-16.00 Débats

1. Avant la migration, le développement ?

Quels sont les liens entre migration et développement ? Ces deux questions doivent être pensées et gérées concomitamment.

Présidence : Philippe De Bruycker, professeur, ULB, Coordinateur du réseau Odysseus.

Orateurs

  • Frédéric Docquier, professeur, chercheur qualifié FNRS, UCL. (FR)
  • Elspeth Guild, professeure, Queen Mary University of London. (EN)

2. Pendant la migration, le hasard ou la gestion ?

La réalité des migrations et les décisions de jurisprudence révèlent une grande part laissée au hasard. Une gestion cohérente des migrations est-elle possible ?

Présidence : Dirk Vanheule, doyen de la faculté de droit, UAntwerpen.

Orateurs

  • Massimo Starita, professeur, université de Palerme. (FR)
  • Irune Aguirrezabal, Head of Policy and Programme Support Division, Bureau européen, OIM. (EN)

3. Après la migration, l’hospitalité, l’agencéité (ou agentivité), la nationalité ?

La reconnaissance de l’autre a toujours été un facteur de stabilisation des relations sociales. Cela est-il possible par l’hospitalité à l’égard des migrants ?

Présidence : Denis Duez, professeur, université Saint-Louis.

Orateurs

  •   Andrea Rea, doyen, faculté de philosophie et sciences sociales, ULB. (FR)
  • Marie-Claire Foblets, professeure, directrice du Max Planck Institut Droit et anthropologie, Halle. (EN)

16.00 Pause

16.30  Table ronde : le rôle du juge

La reconnaissance des migrants comme membres de la société, titulaires de droits, repose pour grande part sur l’institution judiciaire. Quel est son rôle ?

Présidence : László Trócsányi, professeur, université de Szeged, ministre de la Justice, ancien juge à la Cour constitutionnelle de Hongrie.

  • Melchior Wathelet, Premier avocat général à la Cour de justice de l’Union européenne.
  • Paul Lemmens, juge à la Cour européenne des droits de l’homme.
  • Jacques Jaumotte, président du Conseil d’État.
  • Serge Bodart, Premier président du Conseil du contentieux des étrangers.
  • Sylvie Sarolea, professeure, UCL, avocate.

17.30 Envol

  • François Crépeau, Professeur, McGill.

18.00 Fin

Inscription

Source : International Francqui Professor – Colloque


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.