Mobilité des citoyens de l’UE dans d’autres États membres

Sachant que le taux de migrants dans le monde est stable depuis des décennies autour de 3% de la population mondiale, on observe qu’un espace de (relative) libre circulation ne bouleverse pas les flux migratoires et ne provoque pas de déplacements massifs de populations….

Commission européenne – EUROSTAT, Bruxelles, le 28 mai 2018

« Citoyens de l’UE dans d’autres États membres – 4% des citoyens de l’UE qui sont en âge de travailler vivent dans un autre État membre – Une mobilité plus forte parmi les diplômés de l’enseignement supérieur que dans le reste de la population

Au total, 3,8% des citoyens de l’Union européenne (UE) en âge de travailler (20-64 ans) résidaient dans un autre État membre que celui dont ils avaient la citoyenneté en 2017. Cette part a progressé par rapport aux 2,5% d’il y a dix ans. La situation varie considérablement selon les États membres, et la proportion s’échelonne entre 1,0% des citoyens en âge de travailler dans le cas de l’Allemagne et 19,7% dans celui de la Roumanie. »

Texte complet disponible sur le site d’EUROSTAT

 

Source : Commission Européenne – COMMUNIQUES DE PRESSE – Communiqué de presse – Citoyens de l’UE dans d’autres États membres – 4% des citoyens de l’UE qui sont en âge de travailler vivent dans un autre État membre – Une mobilité plus forte parmi les diplômés de l’enseignement supérieur que dans le reste de la populatio


Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.