Giema/Giem : communiqué à l’issue de la première rencontre

« Au moment où l’ONU invite les États à Marrakech pour signer un Pacte mondial sur les migrations, un collectif de 723 chercheurs internationaux dans 17 pays propose la création d’un Groupe International d’Experts sur les Migrations (GIEM). À l’instar des scientifiques qui ont constitué le groupe intergouvernemental d’experts pour le climat (GIEC) en 1988, les spécialistes rassemblés réunis à Paris veulent contribuer à un débat public apaisé et à des politiques publiques rationnelles et informées en matière de migrations et d’asile.

Ce groupe fait écho aux appels de l’ONU et de l’Union européenne en faveur de politiques fondées sur des preuves scientifiques et de lutte contre les fausses perceptions. Il répond aussi à l’inquiétude des chercheur.e.s face aux entreprises de désinformation ou de caricature, de la manipulation des données et des idées reçues qui polluent le débat public : l’illusion d’une invasion de l’Europe par l’Asie ou l’Afrique, la méconnaissance des coûts et gains de l’immigration pour l’emploi, la santé, la croissance. Au-delà des faits, nous dénonçons les sophismes et les cadres idéologiques qui dominent les discours sur les causes et les effets de la migration comme l’idée que l’aide au développement empêcherait l’émigration, que les politiques d’asile ou de régularisation créeraient un « appel d’air », ou que l’arrivée d’immigrants priveraient les populations locales d’une « part de gâteau » en matière de santé, d’emploi, etc. Nous ne nions pas la diversité des opinions et des idéologies qui peuvent exister sur les migrations et l’asile mais nous affirmons la nécessité de rationaliser le débat.

Loin d’être de simple « fact checkers », nous disposons d’outils et de méthodes précieux pour penser les migrations et l’asile avec une approche rigoureuse, indépendante et dépassionnée. Ils doivent se fédérer pour communiquer plus efficacement ces résultats au grand public et aux acteurs politiques. Sans renoncer à la complexité ou aux controverses qui caractérise la recherche, nous voulons contribuer à (r)établir les conditions de possibilité d’un vrai débat démocratique.

Le groupe international d’experts sur les migrations rassemble des scientifiques internationaux à partir de la mise en réseau d’institutions de recherche existantes dans différents pays.

Il a pour vocation de s’institutionnaliser comme groupe permanent, international et indépendant complémentaire des institutions internationales existantes. Il s’adresse aux décideurs politiques des pays membres qui seront associés au processus d’élaboration des rapports et en adopteront leurs résultats.

Le Groupe se donne pour mission de publier un état des lieux régulier des connaissances scientifiques sur les migrations. Son objectif immédiat est de publier une série de courts rapports thématiques sur des questions d’actualité ou des enjeux émergents pour nourrir les décideurs politiques et l’opinion publique ».

10 décembre 2018

Source : Institut Convergences Migrations


Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.