02. Histoire / History

De l’exil à la Résistance : réfugiés et immigrés d’Europe centrale en France : 1933-1945 : [actes du] colloque international [organisé par le] Centre de recherche de l’Univerité de Paris VIII et l’Institut d’histoire du temps présent (CNRS), Saint-Denis, Presses universitaires de Vincennes ; Paris : Arcantère, 1989

Agnew D. C. A.Protestant Exiles from France in the Reign of Louis XIV, London, 1866

Bailey A. J., « Migration History, Migration Behavior and Selectivity », The Annals of Regional Science, Vo l. 27, 1993, pp. 315-326.

Barbero A.Barbares. Immigrés, réfugiés et déportés dans l’Empire romain, trad. P.-C. Buffaria, Editions Tallandier, coll. Texto, 2011, 352 p.

Baslez M.-F., L’Étranger dans la Grèce antique, Les Belles lettres, coll. « Realia », Paris, 1984

Blanc-Chaléard, M.-C.Histoire de l’immigration, Paris : La Découverte, 2001

Blanc-Chaléard, M.-C. (dir.), Les Italiens en France depuis 1945, Rennes, Presses universitaires de Rennes, 2003

Cavallar G.The Rights of Strangers: Theories of International Hospitallity, the Global Community and Political Justice Since Victoria, Ashgate, Aldershot, 2002, vii-415 p.

Chetail V., « Théorie et pratique de l’asile en droit international classique : étude sur les origines conceptuelles et normatives du droit international des réfugiés », RGDIP, t. CXV, 2011-3, pp. 625-652.

Forcade O. & Nivet P., Les réfugiés en Europe « Du XVI° au XX° siècle », Nouveau Monde, 2008

Gaudemet J., « L’étranger au Bas-Empire », in l’Etranger, Recueil de la Société J. Bodin, Bruxelles, 1958, pp. 209-235.

Gaudemet J., « Les Romains et les « autres » », in La nozione di « Romano » tra cittadinanza e universalità, Rome, 1984, pp. 7-37.

Lewis Mary D., Les frontières de la République. Immigration et limites de l’universalisme en France (1918-1940), trad. Jaouën F., Marseille, Agone, coll. Contre-Feux, 2010

Lovisi C., « Les espaces sucessifs de la citoyenneté à Rome », in Gonod P. et Dubois J.-P. dir., Citoyenneté, souveraineté, société civile, Paris, Dalloz, 2003, pp. 9-20.

Lucassen J., Lucassen L. (eds.), Migration, Migration History, History : Old Paradigms and New Perspectives, Berlin, Peter Lang, 1997, 454 p.

Lucassen, J., Lucassen, L., & Manning, P. (eds.), Migration history in World History. Multidisciplinary Approaches, Leiden: Brill, Studies in Global Social History, 2010, 289 p.

Mansouri S.Athènes vue par ses métèques (Ve-IVe siècle av. J.-C.), Paris, Tallandier, 2011, 187 p.

Mathiez A.La Révolution française et les étrangers, cosmopolitisme et défense nationale, La Renaissance du livre, Paris, 1918

Reale E., « Le droit d’asile et la Révolution française », Revue d’histoire politique et constitutionnelle, 1939, pp. 257-266.

Rystad G., “Immigration History and the Future of International Migration”, International Migration Review, Vol. 26, No. 4, 1992, pp. 1168-1199.

Savarese E.Histoire coloniale et immigration : une invention de l’étranger, Paris, Séguier, 2000

Solimano A.International Migration in the Age of Globalization. Historical and Recent Experiences, Cambridge, Cambridge UP, 2010, 223 p.

Timmer A. & Williamson J., “Immigration policy prior to the 1930s”, Population and Development Review, 24 (4), 1998, pp. 739-771.

Torpey J.The Invention of the Passport, Cambridge, Cambridge University Press, 2000

Wahnich S., « L’étranger paradoxe de l’universel. Analyse du discours politique révolutionnaire sur l’étranger, de la Fédération à Thermidor », Annales historiques de la Révolution française, n° 307, 1997, pp. 121-130.

Wahnich S.L’impossible citoyen. L’étranger dans le discours de la révolution française, Albin Michel, Bibliothèque Albin Michel de l’Histoire, 2000

Weiss M. C.Histoire des réfugiés protestants de France depuis la révocation de l’édit de Nantes jusqu’à nos jours, Tome 1 et 2, Charpentier, Paris, 1853

Wihtol de Wenden C., Les immigrés et la politique. Cent cinquante ans d’évolution, Paris, Presses de Sciences Po, 1988